Reçu d'assurance disponible sur demande

© 2019 par Lydia Brodeur. 

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
Allez visiter et aimer ma page facebook!

Article Santé

Comment le stress influence la douleur musculaire

Le stress peut se définir comme étant l’ensemble des stimulations auxquelles nous avons à faire face dans un temps donné. La capacité de réagir à un ensemble de facteurs stressants varie d’une personne à l’autre.

Certaines personnes auront une plus grande tolérance au stress, alors que d’autres se  fatigueront plus rapidement dans certaines  situations. Quoi qu’il en soit, le stress exerce un effet sur le corps qui peut se traduire par des  tensions et douleurs musculaires.

 

L’origine de la douleur musculaire

D’abord, lorsque le cerveau détecte une menace, les hormones de stress, l’adrénaline et le cortisol étant les deux plus importantes, s’activent  immédiatement. Ces hormones nous permettent de faire les deux seules choses possibles en  situation de stress : combattre ou fuir. En effet, les gras emmagasinés dans notre corps se  transforment en sucre, ce qui produit l’énergie nécessaire pour répondre au stress. Le cœur devient une super pompe en envoyant plus de sang vers les muscles afin d’augmenter la force musculaire.

 

Après le stress, l’énergie s’épuise, c’est la phase de repos. Le danger survient lorsque le cerveau détecte une menace constante : le cortisol est produit sur une longue période et conduit au stress chronique, une des causes des douleurs physiques et psychologiques. La musculature est un mécanisme très bien développé qui réagit devant diverses situations stressantes. Pour protéger l’organisme, la musculature se contracte et durcit. Se développent ensuite des tensions qui seront ressenties comme de vives douleurs aux épaules, à la nuque ainsi qu’aux omoplates, une sensation intense d’inconfort, de brûlement.

Soulager et prévenir par la massothérapie

Il n’est pas toujours possible d’éviter les situations stressantes, c’est pourquoi les traitements de  massothérapie servent autant à soulager les muscles endoloris par les tensions quotidiennes qu’à les prévenir en augmentant la résistance au stress de la musculature. Les mouvements d’effleurage et de pétrissage permettent à la musculature d’évacuer ses déchets et d’activer la  circulation locale. Les muscles ainsi réchauffés relâchent procurant une sensation de bien-être immédiate. À la maison, il est possible de conserver la souplesse et le relâchement de la musculature en s’offrant un bain chaud, des étirements doux et en s’accordant des périodes de relaxation.

Écrit par Lydia Brodeur 03/11/2016